Article publié par :

Je partage avec vous mon premier week-end en Normandie.

Une chose est certaine, cet article ne fera que grandir. J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette région de France.


Concernant les produits de bouche, la réputation de la Normandie n’est plus à faire ! Le camembert AOP moulé à la louche, le Calvados, le cidre, les crêpes, les plateaux de fruits de mer, le caramel beurre salé, la crème crue, etc… Oups j’arrête ! Je pourrais passer des heures à écrire autour de ces produits d’exception.

Alors si, vous aussi, vous aimez la campagne et la mer et que vous avez envie de trouver les deux à quelques kilomètres d’intervalle, c’est en Normandie qu’il faut vous rendre.


En à peine 4h30 de route (départ de Liège), vous voilà dans le département français de NORMANDIE. 


Premier arrêt :

Honfleur

Où dormir ?

La ferme Saint Simeon – Relais & Château 

10 ans de mariage, ça se fête ! Mon homme m’avait donc fait la surprise de dormir dans ce magnifique endroit. La Ferme Saint Simeon, berceau de l’impressionnisme, est une auberge du 17ème siècle. Claude Monet, Eugène Boudin et de nombreux autres peintres y sont passés pour se faire dorloter par la Mère Toutain.


Ce que j’ai aimé ?

Le côté historique de la demeure, les colombages, le service et la beauté du lieu. On ferme les yeux et on profite du calme.

Le room service est impeccable et délicieux. Vu la beauté de la chambre, il serait dommage de ne pas en profiter pour manger dedans.

Où manger ? 

La boucane

Excellent rapport qualité prix. Il s’agit du bistrot de la Ferme Saint Simeon. La carte est de saison, minimaliste mais avec ce qu’il faut pour ravir nos papilles. Le menu est à 39€. J’ai choisi de déguster la côte à l’os au feu de bois servie avec une béarnaise au cidre. A s’en relever la nuit ! De plus, le service est attentionné. Point non négligeable.


Le Vieux Honfleur

Situé dans la marina d’Honfleur, ce restaurant cosy retranscrit parfaitement le charme normand. Il est le plus vieux restaurant d’Honfleur. La Reine d’Angleterre y a même mangé il y a quelques années. C’est pour dire, si c’est un endroit mythique.

Nous y avons dégusté une sole meunière parfaitement exécutée et un plateau de fruits de mer généreusement garni. Les langoustines fraîches venaient d’arriver, j’en ai bien profité !

Le service était attentionné, la terrasse agréable et ce restaurant possède une vue sur le port parfaite pour oublier tout et profiter du temps qui passe. (Ici, ce sont de jolis voiliers, on n’est pas à St-Tropez les copains…)

Deauville

Passer d’Honfleur à Deauville, c’est un peu la douche froide. Certes c’est très joli, mais je ne m’attendais pas à devoir traverser une grande route puis faire 400 mètres à pied pour retrouver la plage. Je suis habituée à la côte belge moi… 


Bon, passé ce moment de surprise, j’ai repris mes esprits et j’ai arrêté de comparer Deauville à mon sacro-saint Knokke-Le-Zoute.

Où dormir ? 

Le Normandy 

Si vous devez cocher un hôtel un peu cliché à faire dans votre vie, ce serait probablement celui-ci.

L’hôtel est très beau de l’extérieur avec ses colombages, qui représente bien le style Normand. 

Les chambres sont emblématiques. Tissage léger, des toiles de Jouy, bois des colombages, ce style anglo-normand est romantique à souhait.

J’aurais cependant aimé que la salle de bain soit également dans ce style. Je n’ai pas bien compris le changement de décor dans une même pièce.


Ce que j’ai aimé ? 

Le prêt des vélos ! J’ai donc passé du temps à repérer toute la ville de Deauville.

J’ai également adoré les cocktails sur la terrasse du bar de l’hôtel, servis avec de délicieuses gougères.

Où manger ?

La belle époque 

Restaurant de l’hôtel Normandy, il est accessible sans séjourner à l’hôtel, pensez toutefois à réserver.

La formule du soir entrée-plat-dessert à 65 € reste très intéressante si vous avez envie de découvrir l’endroit.

Nous avons choisi cette formule et nous n’avons pas été déçus. Les produits sont de saison, avec des appellations. Même s’il s’agit d'un groupe hôtelier, un soin est apporté au choix des produits.

Je ne conseille par contre pas le petit-déj, le buffet est très garni mais l'ambiance est impersonnelle. Allez plutôt à l’endroit qui suit.

Le Hibouville 

Petit-déjeuner, brunch, belle terrasse, c’est l’endroit où se poser si vous faites un peu de shopping.

Un cappuccino, un croissant, un avocado toast et ça repart ! 


Il n’y a que quelques rues et elles sont, pour la plupart, piétonnes. Les magasins sont très chouettes. On y retrouve des enseignes comme un « mini-Printemps », American Vintage, Louis Vuitton, Hermès, Petit Bateau mais également des petites boutiques multimarques sympa.

Marion 

Jolie brasserie située dans le centre de Deauville (10 minutes de la plage). Les plats sont généreux, de qualité et le service est très professionnel. Je recommande le cocktail à base de Lillet ! Trop BON.


Vous pourrez y manger des fruits de mer, mais également le célèbre Camembert de Normandie chaud. Les poireaux vinaigrette en entrée étaient succulents. 

C’est trop rare d’en avoir chez nous à la carte, c’est simple, et j’adore ça… Quand c’est bien fait.


Nous avons dîné sur la terrasse, très agréable. Qualité-prix au rendez-vous. Menu à 39€. Nous ne l’avons pas pris mais ça avait l’air très bon.


Martine Lambert – La glace

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez certainement déjà entendu parler des glaces de Martine Lambert. Je les trouve chez mon amie Valérie Mailian au Marché des chefs à Bruxelles.

Martine Lambert est une vraie Normande qui, depuis 1976, fabrique des glaces et des sorbets d’une qualité exceptionnelle. C’est que son papa, cidrier à Pont-L’Evêque, lui a enseigné l’importance des matières premières.

Ici pas de pulpe de fruits surgelée, pas de colorant artificiel, pas de stabilisant, peu de gras et de sucre mais de la matière première de haute qualité et un savoir-faire irréprochable.

Je suis une grande amatrice de glace et, à ce jour, je n’ai jamais mangé une aussi bonne glace « Mara des bois » … Il y a une boutique à Deauville et une à Trouville, de là à vous dire d’en manger 2 par jour, si vous faites les trajets entre les deux boutiques à pied… Il n’y a qu’un pas ahahaha

Trouville

Trouville est la ville voisine de Deauville (30 minutes à pied, ne prenez pas la voiture si elle est sur Deauville, ici tout se fait à pied OU en vélo).

Vous pourrez raccourcir ce temps en prenant « le bac » (petit bateau 1,50€ le trajet), si la marée le permet.


Ici, les amis, je peux vous dire une chose… On m’a perdue ! Trop de bons restaurants, trop de fruits de mer, trop de crêpes, trop de Calvados, mon Dieu, je pourrais vivre ici (si j’avais un coach sportif 5h par jour ahahah)


Commençons par la plage, pour moi bien plus jolie qu’à Deauville. On passe des maisons aux planches et des planches au sable.

Où dormir ? 

Hôtel Flaubert

Nous avons repéré un petit hôtel vue sur mer (prochaine fois, on va la bas), je vous le mets quand même mais je dois encore le tester.

Il était trop beau, le personnel avait l’air aux petits soins, en rentrant dans le lobby, j’étais conquise. J’espère l’être quand j’y dormirai (Vous sentez la fille qui va déjà réserver son prochain week-end ?)

Où manger ?

Les vapeurs 

Pour la petite histoire, quand j’ai rencontré mon homme et que je lui ai fait part de ma passion pour les fruits de mer, il m’a dit « Tu as déjà été à Trouville ? », je lui avais répondu que non et il m’avait dit :  « OMG mais je dois t’emmener aux vapeurs, tu vas péter un cable ». C’est clair que sur papier, un endroit qui me servirait des fruits de mer et autres diamants de la mer sur des sets de table en papier, avec des lumières au néon dans une vieille brasserie en face du marché au poisson, ça me fait presque plus rêver qu’une rivière de diamants (chéri si tu me lis, j’ai dit PRESQUE ahahaha). Blague à part, il aura fallu presque 12 ans après notre rencontre pour qu’il me fasse la surprise d’y aller pour nos 10 ans de mariage. Et, entre nous, j’ai vite oublié la rivière de diamants quand j’ai ressenti l’ambiance de cette brasserie de tradition


Nous avons dégusté un homard bleu breton grillé et flambé au Calvados à 60 € ! Pour un homard frais (pas un surgelé du Canada), servi en salle c’est plutôt pas mal niveau prix.

Il était parfaitement cuit, moelleux dans la chair et la tête caramélisée. Un délice !

En entrée, nous avons craqué la casserole de moules bouchots marinières à 13€. DAMN GOD, j’en ai presque les larmes aux yeux quand je vous l’écris. C’était un bon moment de partage culinaire.

Nous avons fini ce repas par une tarte tatin avec de la crème crue. Et vas-y qu’on reçoit le pot de crème directement à table. Et là, c’est une explosion de joie. Si tu n’as jamais goûté de la crème crue normande, FONCE, c’est vraiment incroyablement bon.

Il n’y aura pas d’autre adresse à Trouville CAR, le lendemain, nous étions de retour aux vapeurs pour un plateau de fruits de mer et des moules à la crème Normande. Ne dit-on pas plus de gras, plus de joie ? Heureusement qu’on marche et qu’on fait du vélo en Normandie…


J’ai déjà repéré mes prochains spot food, à très vite la Normandie !